La paix définitive en Casamance reste toujours une priorité du président Macky Sall. Après la réussite des opérations de démantèlement des bases rebelles par l’armée, le Chef de l’Etat a affirmé qu’il tend la main à tous les membres du MFDC; qui ont le courage et la volonté de faire la paix.

Sur les opérations de démantèlement, Macky Sall indique qu’il ne pouvait pas accepter la prise en otage par des rebelles; d’un détachement de militaires sénégalais de la CEDEAO; de même que le trafic de bois qui a  atteint une ampleur inouïe; au point de décimer la forêt de Casamance. Aussi, l’État ne pouvait pas rester les bras croisés sur le trafic de drogue.

« L’armée a donc démantelé toutes les bases que nous avions laissées prospérer depuis trop longtemps. Nous avons d’ailleurs découvert des quantités industrielles de culture de chanvre indien… »; a déclaré le Chef de l’Etat au cours d’une interview avec jeune Afrique.