Le volume de gaz russe acheminé en Allemagne dans un des principaux gazoducs transitant par l’Ukraine a notamment diminué depuis mardi de 25%; a ainsi indiqué mercredi l’agence allemande gouvernementale chargée de l’énergie.

“En raison de la réduction du transit, les volumes de gaz acheminés vers l’Allemagne via l’Ukraine (par le gazoduc Megal) ont ainsi diminué de 25% par rapport” à mardi; a par ailleurs précisé cette agence sur son site internet; assurant toutefois que “ces volumes (étaient) actuellement compensés par des flux plus importants; notamment en provenance de Norvège et des Pays-Bas”.