Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue suédoise Magdalena Andersson ont annoncé mercredi un accord de défense et de protection mutuelle en cas d’agression; en amont de la décision de la Suède sur l’adhésion à l’Otan.

“Si la Suède était attaquée et se tournait vers nous pour du soutien, nous lui apporterions”; a ainsi affirmé le chef de gouvernement britannique; notamment au cours d’une conférence de presse commune en Suède.