Les sénateurs roumains ont voté mercredi une proposition de loi ouvrant la voie à l’extraction du gaz en mer Noire; un pas crucial pour compenser les importations russes; ciblées par des sanctions des Occidentaux depuis l’invasion de l’Ukraine.

Adopté à une large majorité, le texte qui vise à “assurer la sécurité énergétique” de la Roumanie et lui permettre à terme de devenir un exportateur de gaz amende une loi adoptée en octobre 2018, dont les conditions restrictives ont bloqué tout projet d’extraction offshore.