La Confédération Africaine de Football (CAF) a réagi ce lundi à l’agression des journalistes algériens à Douala. L’instance condamne et veut une enquête pour élucider l’affaire.

Ce dimanche, des journalistes algériens ont été agressés à la sortie de leur hôtel. Une situation qui interpelle la CAF. Ce lundi, l’instance de gestion du football africain a rendu public un communiqué en rapport à la situation. Les victimes ont été dépouillés mais ils vont bien.

« Les victimes ont été prises en charge sur le plan sanitaire et leurs jours ne sont pas en danger » indique la note de la CAF, repris par Africatopsports.

Face à la situation, l’instance demande la contribution des autorités locales pour faire la lumière sur l’affaire.