José Maria Neves a dans une interview accordée à l’agence de presse portugaise Lusa, exprimé sa volonté de travailler notamment avec l’ensemble des composantes de son pays.

“Je serai un président ouvert à toutes les sensibilités politiques et sociales; un président qui dialoguera avec le gouvernement, fera les articulations nécessaires; sera un facteur de consensus.” A ainsi déclaré José Maria Neves, président élu du Cap-Vert.

Au centre du programme du vainqueur de la présidentielle de dimanche; l’instauration du dialogue permanent avec toutes les sensibilités de l’archipel. José Maria se veut un président ”actif”.

“Le président reçoit le Premier ministre chaque semaine et à partir de maintenant, je recevrai périodiquement les leaders de l’opposition, les principaux partis ayant une représentation parlementaire, les employeurs, les syndicats, les universités, les ONG, bref, la société civile.”, a expliqué José Maria Neves.

Le président élu devrait prêter serment au début du mois de novembre.

Son homologue portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, a déjà été invité à la cérémonie.