Alors que les autorités avaient initialement indiqué que l’avion assurant la logistique présidentielle s’était écrasé dans la province du Maniema; la carcasse a finalement été découverte dans la province du Sankuru, à 600 km de là. Quatre corps ont notamment été extraits des décombres.

L’enquête, qui démarre à peine, aura de nombreuses zones d’ombre à éclaircir.
« Les débris de l’Antonov 72 ont été retrouvés dans le Sankuru, non loin de Kole » dans la province du Sankuru; a ainsi annoncé la présidence congolaise; précisant également que la carcasse découverte porte le numéro d’immatriculation de l’appareil; qui avait disparu des radars vendredi 11 octobre : « EK-72903 ».

Quatre corps ont, pour le moment, été retrouvés. Sept passagers – tous Congolais – avaient officiellement été enregistrés pour ce vol; parmi lesquels le chauffeur de Félix Tshisekedi et plusieurs membres de sa sécurité personnelle.

L’équipage était composé de deux ressortissants russes. L’avion, utilisé par l’aviation militaire congolaise; avait ainsi été affrété par la présidence de la République pour assurer la logistique. Il transportait également le véhicule blindé du chef de l’État.