Le nombre de pauvres a notamment augmenté entre 2011 et 2018 au Sénégal; passant ainsi de 5, 8 millions à plus 6 millions alors que le taux de pauvreté monétaire a enregistré une baisse de cinq points sur la même période; a-t-on en effet appris de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), lundi.
Le taux de pauvreté monétaire est estimé à 37,8% entre 2018 et 2019; soit ainsi une baisse du niveau de pauvreté de cinq points par rapport à 2011 (42,8%). Malgré cette baisse du taux de pauvreté; le nombre de pauvres a augmenté au Sénégal (5 832 008 en 2011 contre 6 032 379 en 2018); a par ailleurs indiqué la structure dans les résultats d’une enquête rendus publics le même jour.
L’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) a, dans le même temps; révélé que la pauvreté était, sur la même période; davantage accentuée en milieu rural (53,6% contre 19,8% pour le milieu urbain) où il ressort une baisse plus importante du niveau de pauvreté par rapport à 2011 (5,2 points contre 2,1 points pour le milieu urbain).