Le Sénégal offre notamment de réels atouts justifiant le choix porté sur lui pour le démarrage, dans la sous-région ouest-africaine, du projet; “Agri-tech Tunisia”; a ainsi estimé, mercredi, Walid Gaddas, Directeur général de STECIA international; la société chargée de la mise en œuvre dudit projet.
‘’Nous avons ainsi pensé que le Sénégal offre plus d’opportunités pour le démarrage dans la sous-région de ce projet. C’est un pays, un hub commercial dans la sous-région politiquement stable. Le secteur agricole connaît une transformation qui requiert de la technologie’’; a-t-il notamment indiqué lors d’une conférence de presse virtuelle depuis la capitale tunisienne.
M. Gaddas dit avoir misé sur les ‘’excellentes’’ relations diplomatiques, les liens historiques et commerciaux ‘’très forts’’; ainsi que les échanges entre les deux Etats dans plusieurs secteurs, pour démarrer le projet à Dakar.
‘’C’est plus facile de commencer par le Sénégal et aller vers d’autres zones. Nous connaissons l’importance de la place du Sénégal dans l’économie en Afrique de l’Ouest’’, a-t-il indiqué.