Le directeur de l’Ecole des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (EBAD) de Dakar, Moustapha Mbengue, a invité mercredi les archivistes à un renforcement de compétences; dans la perspective de mieux profiter ainsi des opportunités offertes par les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).
Le numérique “n’est pas une menace pour le métier d’archiviste”; il représente plutôt “une opportunité à saisir”; a-t-il dit en introduisant une conférence publique sur le thème : “Renforcer les archives”.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale des archives, commémorée par l’Ecole des bibliothécaires; archivistes et documentalistes de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar.
Selon le professeur Mbengue, la thématique de cette Journée internationale est aussi adressée aux archivistes qui doivent se renforcer.
“Certains pensent qu’avec le numérique, le métier d’archiviste va disparaitre. Non, disparaitront ceux qui ne sauront pas saisir les opportunités du numérique face au développement des NTIC’’, a-t-il soutenu.