Le président sénégalais a décidé de mettre à la disposition de la Gambie et de la Guinée Bissau 10% des 200 000 premières doses de vaccin; notamment reçus de la firme pharmaceutique Sinopharm; a annoncé le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

’’Nous sommes dans un environnement interdépendant où nos pays sont liés par la géographie et l’histoire et il faut faire jouer la solidarité’’; a dit M. Sarr en marge du lancement de la campagne nationale de vaccination, mardi, dans les jardins du ministère de la Santé et de l’Action sociale.
Pour Abdoulaye Diouf Sarr c’est important de prendre en compte cet aspect de ‘’solidarité’’, puisque depuis l’annonce de l’arrivée des vaccins au niveau mondial, les pays riches avaient accaparé les premières doses. D’où l’importance pour le Sénégal de jouer la carte de la coopération Sud-Sud dans la riposte contre la pandémie.
Diouf Sarr a aussi rassuré sur la disponibilité prochaine du vaccin russe Spoutnik V avant l’arrivée en mars des 1300 000 doses de l’initiative Covax pilotée par l’Organisation mondiale de la Santé et l’Alliance pour le vaccin (Gavi).