Le bureau du Collectif des employés de l’Agence panafricaine d’information (PANAPRESS) a indiqué mardi avoir envoyé une lettre à Félix Tshisekedi; président de la République démocratique du Congo (RDC) et de l’Union africaine (UA); ainsi qu’au chef de l’Etat sénégalais Macky Sall; pour en outre les informer de la situation que traverse ce média. Dont les employés sont en grève depuis trois mois.Le collectif a entamé ce mardi 9 février son troisième mois de grève illimitée; en vue ainsi d’obtenir le paiement de 38 mois d’arriérés de salaire cumulés depuis 2013.

Dans un communiqué, les travailleurs déclarent ainsi avoir été payés pour la dernière fois il y a cinq mois.
Pour l’année 2020, ils affirment n’avoir perçu que les salaires de janvier et avril et des demi-salaires en mai, juin, juillet et août.

Face aux difficultés auxquelles se trouve confrontée la PANAPRESS; le bureau du Collectif des employés de la PANA déclare avoir “envoyé, par voie diplomatique une correspondance au Président de la République démocratique du Congo (RDC); Felix Tshisekedi, et Président en exercice de l’Union africaine (UA)”.
Une ampliation a été par ailleurs faite au ministre sénégalais des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall; ainsi qu’au président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mohamat.
“La lettre a été remise jeudi, 18 février 2021, à l’ambassade de la RDC à Dakar; et les copies notamment au ministère des Affaires étrangères et à la Représentation de l’UA à Dakar”, précise le communiqué.
Le bureau du collectif signale en outre le dépôt, le même jour, au palais de la République; d’une lettre adressée notamment au président de la République du Sénégal, Macky Sall. Avec l’agence de presse sénégalaise.