Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf, a été la première personne à se faire vacciner contre le Covid-19 au Sénégal; il a ainsi donné  le coup d’envoi de la campagne de vaccination contre la pandémie.

Pour cette première phase, la priorité est notamment donnée aux professionnels de la santé.  Ceux engagés dans la lutte contre la pandémie de Covid-19; aux personnes âgées de plus de 60 ans ou vivant avec des comorbidités.

Le Sénégal a ainsi entamé la vaccination avec 200.000 doses de vaccins fournies par le laboratoire chinois Sinopharm.
Les doses ont été réceptionnées mercredi par le chef de l’Etat; qui a promis de se faire vacciner le plus tôt possible pour donner l’exemple.
Macky Sall a annoncé que le Sénégal compte acquérir dans les semaines à venir plus de 6.798.000 doses de vaccins supplémentaires.

Mercredi, en conseil des ministres, il a encore invité le gouvernement; et les autorités médicales à la ‘’transparence’’ et à ‘’une rigueur absolue’’; notamment lors de la sélection des cibles prioritaires pour la campagne de vaccination contre le Covid-19.
Dix des 14 régions du pays ont par ailleurs réceptionné leurs doses de vaccins; pour ainsi entamer la campagne de vaccination; a annoncé en outre lundi la directrice générale de la Pharmacie nationale d’approvisionnement, Annette Seck Ndiaye.