L’Etat va faire vacciner contre le Covid-19 tous ceux qui le désirent. D’ici à l’année prochaine, a assuré le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

“Il faut noter que l’objectif du plan stratégique de vaccination est de vacciner tous les Sénégalais qui le désirent avant 2022”; a-t-il dit dans une interview publiée lundi par le quotidien Le Soleil.

La “phase d’urgence” du plan de vaccination va ainsi démarrer mardi. Il précise à cet effet qu’elle ne concerne que les professionnels de la santé; les personnes âgées notamment de plus de 60 ans et celles vivant avec des comorbidités.
Le Sénégal a réceptionné en effet  ce mercredi 200.000 doses de vaccins fournies par la société chinoise Sinopharm.
La Pharmacie nationale d’approvisionnement a entamé samedi la distribution des vaccins dans les 14 régions du pays.
Les médecins-chefs de région et les gouverneurs sont chargés d’identifier les personnes qui doivent bénéficier des premiers vaccins, a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr.
Selon lui, le Sénégal recevra 1,3 million de doses de vaccins homologués par le mécanisme COVAX. Ce dernier est une initiative mondiale consistant à collaborer avec les fabricants de vaccins pour garantir aux pays du monde entier un accès équitable à des vaccins sûrs et efficaces.
“En plus, nous sommes en négociation avec les Russes pour disposer du vaccin Spoutnik V”, a poursuivi M. Sarr, rappelant que le Sénégal négocie avec plusieurs fabricants de vaccins contre le Covid-19. Avec l’agence de presse sénégalaise (APS).