Les pays membres de la Cedeao ne veulent pas perdre de temps. Avec la plombée du covid-19 sur l’espace ouest-africain, le risque d’une seconde vague est des plus présentes. Ainsi, les pays membres vont effectuer des tests PCR pour le vaccin.

L’Afrique de l’ouest a décidé de se mobiliser. Ainsi, pour éradiquer le virus, les pays membres ont décidés d’effectuer des tests PCR qui sont tarifés à 50 dollars (27000 FCFA). A cet effet, Jean-Claude Brou, président de la Commission de la Cedeao lors d’un point de presse virtuel a notamment fait cette annonce durant une conférence de presse virtuelle. Le but est de faciliter les déplacements dans la région.
« Certains pays, comme le Ghana et le Nigeria, font payer jusqu’à 150 dollars le test, ce qui peut inciter les voyageurs devant effectuer des tests au départ et à l’arrivée à limiter les déplacements » ; souligne Jean-Claude Brou.
Il a également précisé qu’un fond de vaccin va être mis en place. « Il devrait être alimenté par les pays membres et leurs partenaires traditionnels « ; précise t-il.