Ousmane Sonko leader de Pastef et le chef de fil du mouvement politique « Geum  sa Bopp » se sont livrés à des passes d’arme qui en disent long sur leur stratégie de Com  virtuellement affinée. L’enjeu aura été de taille puisque ces deux jeunes leaders  se sont donnés en spectacle au point de cristalliser l’attention de l’opinion sur leurs personnes. Et par le truchement des inondations, ils sont parvenus à isoler le président Macky Sall.

Au moment où le débat politique national s’appauvrit au gré des circonstances et des événements politiques sans prise avec le vécu quotidien des sénégalais, notamment la question du troisième mandat le dialogue politique aux allures d’un « cirque » forcené, l’éternel report des prochaines échéances électorales, et tant d’autres dérives du pouvoir qui sapent les fondements de la démocratie au sens diachronique du terme ; les sénégalais restent groggy.

Et les hallebardes qui ont- causé des inondations monstres à Dakar et à l’intérieur du pays ont été un prétexte grandeur-nature  mis à profit par Ousmane Sonko, leader de Pastef et Bougane Dany Guèye président de Geum Sa Bopp pour s’approprier le débat politique national et cristalliser l’attention de presque tous les sénégalais.

Les « matières grises » imbues de science po ont beaucoup épilogué sur la communication politique de ces jeunes leaders mais ils se sont pour la plupart bernés.

Et l’opinion qui n’aurait pas trop compris sur quel terrain glisse ces  deux stratèges de la Com politique se sont mis à gloser sans fin. Sonko et Bougane ont éclipsé le président Sall du vrai débat politique puisqu’ils ont été les premiers à voler au secours des sénégalais victimes d’inondation.

Eux se rapprochent de nos compatriotes tandis que le président Macky s’éloigne de leurs préoccupations. C’est comme une nouvelle page du Sénégal qui s’ouvre et une autre page qui se referme pour de bon.

La communication politique  est un lieu d’affrontement des discours qui portent sur la politique et dont l’enjeu est la maîtrise de l’interprétation politique de la situation. Et Bougane et  Sonko auront réussi ce cap en perspective de la prochaine présidentielle.

Source:Senegal7